top of page

La Théorie de l’attachement le socle de la parentalité.

À la fin de la seconde guerre mondiale, alors qu’il est missionné pour étudier les répercussions de la guerre sur le comportement des enfants, John Bowlby psychanalyste britannique développe la théorie de l’attachement. Cette notion vient alors contredire la psychanalyse de Freud bercée par le complexe d’Œdipe ancrée dans les mentalités et le modèle éducatif. En effet le complexe d’Œdipe est un comportement que nous ne pouvons retrouver chez de proches mammifères et qui ne peut être démontré, à l'inverse de la théorie de l’attachement qui prédomine chez de nombreuses espèces et qui a fait l’objet de plusieurs expériences confirmant son existence.

Je considère, comme nombreux accompagnants de la parentalité, la théorie de l’attachement comme base de l’éducation et elle est essentielle à la relation parents-enfant.

La notion de “Care-giving”, autrement dit le fait de prendre soin est l’action donnée par un des acteurs de la relation (le parent/ l’éducateur) en réponse à l’appel du second acteur (l’enfant). Le fait de répondre de manière adéquate contribue à sécuriser l’enfant et la relation que nous tissons permet donc de créer un lien d’attachement.

Ce lien affectif sécurisant l’enfant est primordial pour sa survie. Harry Harlow psychologue et éthologiste du XXe siècle a réalisé une expérience le démontrant : Il a isolé de jeunes macaques de leur figure maternelle et ces derniers déroutés, se sont auto-mutilés. Dans notre société occidentale, nous avons tendance à croire que trop s’occuper d’un enfant (le porter, l’allaiter plus de 3 mois, dormir avec lui, …), trop répondre à ses besoins seront néfastes à son bon développement psychologique et à son autonomie. Nous faisons fausse route, car la théorie d’attachement nous montre que plus nous répondons aux besoins de nos enfants plus nous le sécurisons et ce dès les premiers instants.

Votre enfant vous suit partout? Il vous réclame quand il a peur? Quand il n’arrive pas à s’endormir ? Tout va bien ! Il réclame de la sécurité, nourrissez ce besoin. Faites appel à votre bon sens.

L’enfant développe un modèle d’attachement en fonction de l’attention et de la disponibilité des personnes qui prennent soin de lui et ce modèle d’attachement le conditionnerait dans ses relations intimes à l’âge adulte.


- "Dis-moi qui tu aimes, je te dirai qui tu es", Marc Pistorio

- "L'Attachement", Dan Siegel


17 vues0 commentaire

Comments


bottom of page